Les sources de Baudour

Au début du XXème siècle deux galeries parallèles sont creusées à flanc de coteau dans le bois. Suite à l’arrivée importante d’eau, impossible à maîtriser,  le chantier sera abandonné en 1905.

Ces sources d’eau chaude vont contribuer à la renommée de Baudour. L’eau qui jaillit à une température de 53° possède des qualités thérapeutiques. La Princesse Elisabeth de la Rochefoucauld fait aménager des chambres au Château, situé dans le parc, et créera le » Radio Institut », centre thermal ouvert toute l’année pour le traitement des rhumatismes.

Le 1er janvier 1957 est créée la société coopérative » Source minérale de Baudour » pour la mise en bouteille et la commercialisation de l’eau. Elle devient, en 1980, Société nouvelle des eaux de Baudour mais ne parviendra pas à s’imposer face à la concurrence, notamment,  de Spa et de Chaudfontaine et fermera en 1992. Les sources sont aujourd’hui inexploitées.

Le chateau de la Princesse de Ligne
La société “Source de Baudour”