La forêt de Colfontaine

Imprimer cet article

Elle s’étend sur les communes de Colfontaine, Dour et Frameries. D’une superficie de 750 ha elle fait partie du parc naturel des Hauts Pays.

En 1842, Henri Degorge, le fondateur du complexe minier du Grand-Hornu, devient propriétaire de 545 ha. Suivant les plans de l’architecte Sequenard (créateur du jardin des Tuileries à Paris) les allées sont tracées. Le but d’Henri Degorge est l’exploitation houillère. Ce projet rencontre une vive opposition de la population qui manifeste pour conserver intact le massif forestier qui est acheté par l’Etat en 1907.

De nombreux parcours balisés offrent aux promeneurs de découvrir une grande variété d’arbres de toutes essences, de petits cours d’eau et de nombreuses sources. Avec un peu de chance il est possible d’observer l’écureuil roux ou le chevreuil et de nombreux oiseaux.

Le pavillon de chasse